Par qui ?

Etat d’esprit proposé par Norbert APICELLA et approuvé par Luc ALPHAND, Patrick EDLINGER, Régis ROLLAND, Stéphane DAN, Denis BERTRAND, Stéphane EYRAUD, Cédric LARCHER, Polo GASCOIN, ainsi que le Syndicat National des Guides de Montagne, la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade, Ortovox, l’ANENA
Bonze


Agir en conscience

la charte Free respect

Nature / HumilitéNature et humilitéPratiquer le free ride, c’est d’abord être dans la Nature.
Chercher à s’y intégrer, rester humble, savoir que l’on s’engage dans un milieu qui peut être difficile voire agressif, c’est la base.
L'espritNature et humilitéLe meilleur état d’esprit qui soit consiste à être dans la recherche permanente de connaissance (théorique et pratique) afin d’avoir ensuite le comportement le plus adapté. Celui-ci pouvant aller du choix de l’itinéraire à la façon de le suivre …. jusqu’au renoncement total.
Respect / HarmonieNature et humilitéRespecter la Nature, penser qu’elle a ses " propres lois " (pas forcément connues) ; respecter soi et les autres permet d’enclencher l’action juste. Ne pas se laisser griser trop vite par la peuf, prendre du recul.
ResponsabilitéNature et humilitéPenser que nous pouvons tous être responsables de nos pensées, faits et gestes.
Mieux vaut y songer, avant de s’engager .
EquipementNature et humilitéLe minimum de l’équipement du free rider c’est : l’arva, la pelle et la sonde et savoir s’en servir ! Mais le top, c’est de tout faire pour ne pas à avoir à le faire vraiment car le meilleur équipement ne garantira jamais la sécurité absolue !
Information / Formation / MaîtriseNature et humilitéPour une meilleure aide à la décision, il faut s’informer des conditions auprès de Météo France, des professionnels : guides, pisteurs... Apprendre à évaluer. Se former par des sessions et des stages c’est aussi essentiel. Il faut se souvenir que le risque zéro n’existe pas et qu’il faut prendre le maximum de moyens pour optimiser la sécurité !